Jean-Pierre

Vous êtes-vous déjà promenés sur une brocante?

N’avez-vous pas ressenti une certaine tristesse face à l’abandon d’objets, cassés, vides de sens, oubliés là sans âme ?

Le travail de Jean-Pierre Mavit commence ici, au seuil de cet univers,

où il va extraire l’essence même de la poésie.

L’objet décapité, déstructuré, va retrouver une identité dans la lumière,

dans la beauté de l’œil de celui, qui l’a sauvé.

Ainsi naissent ses objets lumières aux contours étranges, chargés de l’humour et de l’amour qu’il porte à tous ces témoignages du passé.